Soutenir l'association

 

L'association AVIMEJ vit de subventions de l'Etat et des collectivités locales, de frais de justice pour les missions judiciaires qu'elle assure, et des recettes liées à ses activités de formation et à ses prestations proposées dans le cadre de conventions.

 

Bien que reconnues d'utilité publique, les associations d'aide aux victimes connaissent aujourd'hui une crise financière sans précédent. Cette crise, qui met en péril bon nombre d'associations, est essentiellement due à l'insuffisance des moyens financiers mis en place par le ministère de la justice et au retard dans le versement des frais de justice.

 

L'AVIMEJ n'échappe pas à ces difficultés et recherche toutes les aides financières qui permettront de maintenir ses activités au service des victimes et des justiciables.

 

 

Particuliers et mécènes privés  

 

L'association dispose d'une autorisation fiscale pour recevoir les dons d'argent (décision RI n°2011-64 de la direction générale des finances publiques du 5 septembre 2011).

 

L'AVIMEJ étant une association reconnue d'intérêt général, les dons que vous lui verserez seront déductibles de vos impôts à hauteur de 66%. 

 

http://vosdroits.service-public.fr/F426.xhtml

 

 

Collectivités locales : comment aider l'association

 

Les collectivités publiques (mairies, communautés de communes, syndicats d'agglomérations, etc.) peuvent verser des subventions à l'association pour la soutenir et ainsi assurer une prise en charge de tous les justiciables du département.

 

Ces subventions peuvent permettre aux collectivités qui les versent, ainsi qu'à leurs administrés, d'accéder aux services de l'association de façon plus personnalisée (tenue de permanence au sein de la collectivité, ligne téléphonique directe avec l'association, etc.).